Menu Fermer

La deuxième mi-temps de Man Utd est un véritable coup de maître pour la demi-finale de l’Europa League contre la Roma | Sportslens.com

Manchester United aborde le match retour de son championnat avec une avance de 6-2. Ligue Europa demi-finale contre Roma.

Les Diables Rouges étaient menés 2-1 à la pause, mais cinq buts sans riposte en seconde période leur ont permis de se mettre en position de force avant le voyage à Rome la semaine prochaine.

Le manager de United, Ole Gunnar Solskjaer, a effectué trois changements dans son équipe après le match nul 0-0 contre Leeds United dans le cadre de la Coupe du monde de football. première ligue le dimanche.

Le gardien de but David De Gea est de retour dans les buts, tandis que Paul Pogba et Edinson Cavani font également partie du onze de départ :

United : De Gea ; Wan-Bissaka, Lindelöf, Maguire, Shaw, Fred, McTominay, Rashford, Fernandes, Pogba, Cavani.

La Roma est arrivée à Old Trafford après une défaite 3-2 contre Cagliari en Serie A, ce qui résume bien la mauvaise saison de l’équipe italienne.

Actuellement septième du championnat et à 11 points du cinquième, l’AC Milan, le seul moyen réaliste de se qualifier pour le football européen la saison prochaine est de remporter la Ligue Europa.

En conséquence, le manager Paulo Fonseca a effectué six changements dans son équipe. Il a aligné les anciens joueurs de Manchester United Chris Smalling et Henrikh Mkhitaryan, ainsi que l’ancien attaquant de Manchester City Edin Džeko.

Roma : López, Smalling, Cristante, Ibañez, Karsdorp, Diawara, Veretout, Spinazzola, Pellegrini, Mkhitaryan, Dzeko.

Les visiteurs ont été contraints de procéder à un remplacement après trois minutes lorsque Jordan Veretout, l’ancien joueur d’Aston Villa, s’est retiré sans contestation avec ce qui semblait être une blessure aux ischio-jambiers.

Après quelques minutes de soins, Gonzalo Villar est entré en jeu à sa place, et il n’a pas fallu longtemps pour que la soirée se dégrade du point de vue de la Roma, qui a été menée au score dès la neuvième minute sur un but de Bruno Fernandes.

Fernandes a terminé une excellente attaque de United en marquant par-dessus le gardien de but visiteur Pau López et en marquant au fond des filets.

Cela n’aurait pas été possible sans une poussée de Pogba, et une première frappe de Cavani, dos au but.

En menant au score dès les dix premières minutes et en prenant l’avantage, on aurait pu penser que les Anglais seraient rapidement hors de vue, mais ce ne fut pas le cas, du moins en première mi-temps.

Peu après l’ouverture du score, la Roma a récupéré le ballon sur une remise en jeu et a pénétré dans la surface de United. Rick Karsdorp a glissé sur le sol pour garder le ballon en jeu et a été défié par Pogba.

Le ballon rebondissant dans les airs, l’arbitre Carlos del Cerro Grande a jugé que le Français l’avait manipulé.

Un penalty a été accordé pour donner une chance à la Roma dans ce qui était essentiellement leur première véritable attaque du match.

Lorenzo Pellegrini transforme le penalty pour égaliser à 1-1. Deux buts dans le premier quart d’heure et un but à l’extérieur pour les Italiens.

Ils ont ensuite été frappés par une autre blessure, cette fois-ci celle du gardien Lopez qui avait repoussé un tir lointain de Pogba.

Il est tombé en se tenant l’épaule et après quelques délibérations entre lui, les physiothérapeutes et le banc, il a été décidé qu’il serait remplacé par le vétéran Antonio Mirante, 37 ans.

Avant que United ne puisse inquiéter le remplaçant, ils se sont retrouvés menés au score lorsque Džeko a inscrit le cinquième but de sa carrière à Old Trafford, en marquant dans un but vide suite à une défense bâclée des hommes de Solskjaer.

L’ancien milieu de terrain des Red Devils, Mkhitaryan, a glissé le ballon entre les jambes de Scott McTominay et Pellegrini, qui avait été mis en position de jeu par Luke Shaw.

Pellegrini adressait un centre à Džeko, qui le plaçait au fond des filets, et les Italiens prenaient l’avantage à Old Trafford.

Les visiteurs devaient ensuite procéder à un troisième remplacement, toujours sur blessure, puisque Leonardo Spinazzola se blessait. Il était remplacé par Bruno Peres. Le Brésilien enfilait sa tenue blanche et se précipitait sur le terrain.

Les blessures n’ont pas été la seule frayeur de la Roma, puisque Cavani aurait pu égaliser avant la pause après avoir reçu le ballon près du but sur une passe perdue d’Ibañez.

Mirante a été appelé à l’action pour la première fois et a bien bloqué non pas une mais deux tentatives de Cavani en succession rapide, permettant aux Italiens de conserver leur avance à la pause.

Ce score ne s’est pas maintenu pendant une grande partie de la seconde période, puisqu’il n’a fallu que trois minutes après la reprise pour que Cavani se rachète de son erreur et égalise.

United a attaqué en contre-attaque avec Pogba et Fernandes, ce dernier glissant un ballon à Cavani pour que l’attaquant frappe au fond des filets en première intention, rendant une finition difficile relativement simple.

Pendant son séjour en Serie A, Cavani a marqué neuf buts contre la Roma et aurait pu en marquer un deuxième peu après son premier, mais son tir est passé au-dessus de la barre après avoir été repéré par Shaw dans la surface.

La Roma envoyait un coup de semonce à United qui n’en avait pas fini avec les contres et aurait sans doute dû reprendre l’avantage.

Pellegrini a été servi par le remplaçant Peres, mais au lieu d’aller au but, il a essayé de faire une passe en retrait à Džeko, qui a vu le ballon dégagé par les défenseurs.

Cette attaque semblait montrer à United qu’ils avaient besoin d’un but. Cavani s’est acquitté de sa tâche, même si la finition n’aurait pas pu être plus facile pour l’attaquant expérimenté.

Fernandes transmettait le ballon à Aaron Wan-Bissaka depuis l’entrée de la surface de réparation. Le défenseur latéral tirait au but depuis un angle difficile, mais le tir était suffisamment puissant pour obliger Mirante à se retourner dans la surface de réparation.

Il y avait Cavani avec une finition de braconnier pour envoyer le ballon au fond des filets et donner l’avantage à son équipe.

Deux minutes plus tard, la Roma aurait pu changer l’issue du match si la tête de Džeko avait trompé De Gea.

Le Bosniaque s’est élevé plus haut dans une bataille avec le capitaine de United Harry Maguire et a repris un centre de Mkhitaryan sur l’aile gauche, qui a rebondi juste devant De Gea, mais le gardien s’est baissé pour récupérer le ballon.

C’était vraiment le dernier sursaut des visiteurs, les Red Devils prenant le contrôle du match. Leur quatrième but de la soirée a été obtenu sur penalty à un peu plus de 20 minutes de la fin – Fernandes était le buteur.

Cavani avait obtenu le penalty après avoir été renversé par Smalling dans la surface, et bien que le ballon soit passé entre les deux, l’arbitre a une fois de plus fait une grosse erreur en jugeant que le défi méritait un penalty.

United le convertissait et détenait un solide avantage de 4-2 qui n’allait cesser de se renforcer.

Pogba n’a pas tardé à se mettre dans le coup en reprenant de la tête un coup de pied arrêté qui avait visiblement été travaillé à l’entraînement.

Shaw a tiré un corner vers Fernandes à l’entrée de la surface, qui a envoyé une première balle parfaite dans la zone dangereuse pour Pogba qui a placé sa tête au fond des filets devant Mirante.

Avec un avantage de trois buts, Solskjaer a commencé à faire des changements, et parmi eux, Mason Greenwood qui a remplacé Marcus Rashford pour le dernier quart du match.

Le jeune homme de 19 ans a eu le temps d’inscrire son nom sur la feuille de match, et il a pu remercier Cavani pour sa contribution au but à quatre minutes du terme.

L’Uruguayen jouait un superbe ballon de l’extérieur du pied et changeait le jeu pour trouver Greenwood, dont la course avait profité d’une défense romaine désormais pleine de brèches.

Il a continué à viser le but et a décoché un tir qui s’est heurté à un défenseur et a vu le gardien mettre un pied dessus, mais il était trop puissant pour être repoussé et a volé au fond des filets.

L’équipe de Solskjaer a terminé la rencontre avec un avantage de 6-2 à emporter au Stadio Olimpico pour le match retour de la semaine prochaine.

A moins d’une implosion majeure lors de ce match, United n’est plus qu’à 90 minutes d’une finale d’Europa League où ils affronteraient soit Arsenal, soit Villarreal.

Le score du match aller était de 2-1 pour les Espagnols. Tout est donc à jouer à l’Emirates Stadium lors du match retour.

Lisez : Villarreal vs Arsenal – Rapport de match d’Europa League.

Cet article a été rédigé par benolawumi et traduit par LesChaussuresdeFoot.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesChaussuresdeFoot.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.