Menu Fermer

Manchester United 1-1 AC Milan : Une égalisation tardive laisse Manchester United sur sa faim en Europa League | Sportslens.com

Manchester United a concédé l’égalisation dans le temps additionnel lors du match aller de la Coupe du Monde de la FIFA. Ligue Europa Les deux équipes se sont quittées sur un match nul 1-1 à Old Trafford.

Le premier but de Simon Kjaer pour Milan en fin de match a annulé l’ouverture du score d’Amad Diallo à la 50e minute pour les hôtes, avant le match retour de la semaine prochaine à San Siro.

Le manager de United, Ole Gunnar Solskjaer, a apporté quatre changements à son équipe de départ après la victoire 2-0 de dimanche dernier sur le terrain de son rival Manchester City. première ligue.

Eric Bailly, Alex Telles, Nemanja Matić et Mason Greenwood sont entrés en jeu, ce dernier remplaçant Marcus Rashford, blessé.

L’équipe de Solskjaer était également privée de son gardien de but David De Gea, qui reste en Espagne après la naissance de son premier enfant, et Dean Henderson a donc continué dans les buts.

L’entraîneur milanais Stefano Pioli n’a procédé qu’à deux ajustements dans son onze de départ par rapport à la victoire des Italiens sur le Hellas Verona le week-end dernier.

Le futur buteur Simon Kjaer a débuté à l’arrière, et l’ancien joueur de Man City Brahim Díaz est entré pour les visiteurs dans un rôle offensif.

Le défenseur Diogo Dalot a été autorisé à jouer bien qu’il ait été prêté par United à Milan, son club d’origine ayant donné son accord. Cependant, l’ancien favori de United, Zlatan Ibrahimović, a manqué le match en raison d’une blessure à la cuisse.

Les visiteurs ont commencé le match avec brio et ont pris l’avantage dès le début, en mettant le ballon au fond des filets dès les cinq premières minutes grâce à Rafael Leão. L’attaquant s’est emparé d’un long ballon dans le champ mais son but a été refusé pour hors-jeu.

Anthony Martial a ensuite piqué les paumes du gardien de Milan Gianluigi Donnarumma dans un rare moment de promesse pour United dans les 45 premières minutes.

Avant le quart d’heure de jeu, les Italiens pensaient avoir l’avantage une fois de plus. Un marquage peu soigné de United permettait à Franck Kessié de récupérer le ballon sur une remise en jeu et de le reprendre de volée dans la lucarne.

Aucune plainte n’a été formulée par les joueurs en rouge, mais un contrôle VAR a montré que le ballon avait rebondi sur la main de Kessié avant que le Milanais ne tire au but, et un deuxième but en quelques minutes a été refusé.

Bien qu’il s’agisse d’un énorme coup d’arrêt pour les hôtes, ils ne se sont pas animés et ont failli être punis lorsque Rade Krunić a vu son tir repoussé par Henderson.

Cinq minutes avant la pause, Harry Maguire a eu la meilleure occasion de la mi-temps et personne ne pouvait croire qu’il l’avait manquée.

Sur un corner tiré du côté droit, Bruno Fernandes, le maestro de l’entrejeu, récupère le ballon et Maguire le met au fond des filets à moins de deux mètres. Maguire semble avoir touché le ballon avec son tibia, et celui-ci rebondit sur le poteau, loin du danger.

Le match étant toujours sans but, les équipes se sont dirigées vers la mi-temps, et Anthony Martial a quitté le terrain en boitant.

Solskjaer a été contraint de procéder à la première substitution de la soirée, puisqu’il a choisi de remplacer Martial par la recrue de janvier Amad Diallo.

Le joueur de 18 ans, qui a coûté 37 millions de livres sterling, n’a pas encore fait d’apparition en Premier League pour United et n’a joué qu’un petit rôle contre la Real Sociedad lors du dernier tour de l’Europa League, sortant du banc lors des deux matchs contre les Espagnols.

Cependant, il ne lui a fallu que cinq minutes pour avoir un impact cette fois-ci. Fernandes envoyait un ballon dans la surface depuis le milieu du terrain, et Diallo était là pour reprendre le ballon de la tête et tromper Donnarumma.

Cette fin de match innovante s’est produite contre le cours du jeu, Milan ayant dominé la première mi-temps, mais les locaux avaient maintenant l’occasion de prendre le contrôle non seulement du match mais aussi de l’égalité.

L’équipe de Solskjaer ne l’a pas fait et a permis aux visiteurs de revenir dans le match. Henderson a été appelé à l’action pour sauver un tir de Kessié avant que Krunić ne manque une occasion coupable d’égaliser.

Davide Calabria prend le ballon sur l’aile droite et adresse un centre au second poteau. Krunić battait Aaron Wan-Bissaka et reprenait le ballon en l’air, mais sa tête ne pouvait pas être dirigée vers le but et passait au-dessus de la barre. Calabria voyait également un tir repoussé par Henderson dans ce qui était un bon moment de pression de Milan.

Une occasion en or se présentait alors pour United de mettre fin au match, et simultanément une occasion manquée que les hôtes allaient regretter au coup de sifflet final.

Greenwood a battu son adversaire à l’entrée de la surface de réparation et a envoyé un ballon à ras de terre dans la boîte de Daniel James, qui semblait avoir le but à sa portée.

Le Gallois a bien touché le ballon mais son tir est passé à côté du poteau. James s’est effondré sur le sol, la tête dans les mains, et c’était un signe de ce qui allait arriver.

Les remplacements se succèdent dans le dernier quart d’heure du match, et Solskjaer tente de fermer la boutique en faisant entrer Brandon Williams, Luke Shaw et Fred.

Milan était en tête et la pression s’accentuait sur le but de United, mais il semblait que les hôtes allaient survivre à cet assaut et prendre une mince avance au match retour.

Nous sommes tellement habitués à ce que United marque des buts tardifs en Europe, le manager Solskjaer en est un exemple parfait étant donné son passé de buteur pour les Red Devils. Mais cette fois, ce sont eux qui en ont fait les frais.

Dans la deuxième des trois minutes additionnelles, Simon Kjaer a repris un corner tiré par Krunić pour assurer une égalisation vitale et un but à l’extérieur.

C’était le tout premier but de Kjaer pour la formation italienne en 47 apparitions. À la réflexion, le gardien Henderson sera déçu de ne pas l’avoir sauvé, même si sa défense ne lui a pas fait de cadeau en raison d’un mauvais marquage sur coup de pied arrêté.

Ainsi, à mi-chemin de ce huitième de finale, tout est encore possible. Les deux équipes se retrouveront au match retour jeudi prochain, le 18 février, dans l’emblématique San Siro, que l’AC Milan partage avec son grand rival. Inter Milan.

Cet article a été rédigé par benolawumi et traduit par LesChaussuresdeFoot.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesChaussuresdeFoot.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.