Menu Fermer

Odisha FC 1-2 Bengaluru FC : Rapport, évaluations et réactions alors que les Bleus se battent pour passer le cap Odisha | Sportslens.com

Le Super Ligue indienneLa septième journée de l’UEFA a débuté par un affrontement intriguant entre l’Odisha FC, 10e, et le Bengaluru FC, 4e. L’équipe de Stuart Baxter était toujours à la recherche de sa première victoire de la saison et n’avait qu’un point dans le sac, alors que les Blues avaient maintenu leur record d’invincibilité.

Un affrontement important devait avoir lieu, et voici ce que nous en avons fait :

Rapport

Le Benagluru FC a eu une bonne occasion de marquer dès le début lorsque le centre dévié d’Erik Paartalu a atteint Kristian Opseth à l’entrée des six mètres, mais il est passé bien à côté. Puis, Paartalu lui-même a jeté un coup d’œil à la cinquième minute lorsqu’il a laissé filer de loin mais l’a manqué de peu.

Les Blues continuent de faire bonne figure et se créent une nouvelle occasion présentable à la 7e minute, lorsque le ballon s’échappe pour Dimas Delgado à l’entrée de la surface de réparation, mais il s’élance au-dessus de la barre transversale.

Mais Odisha a commencé à revenir dans le match par la suite, et ils ont frappé au fond des filets à la 9e minute lorsque Diego Maurício a envoyé Marcel Onwu dans le but, mais sa frappe a été exclue pour un hors-jeu marginal. Une minute plus tard, Onwu a envoyé un ballon brillant à travers la surface de réparation pour Maurício, qui n’a pas pu l’atteindre pour ce qui aurait été un simple tapotement.

Le Bengaluru a finalement débloqué la situation à la 38e minute, lorsque Harmanjot Khabra a repris un centre de Sunil Chhetri, et le capitaine indien a dépassé Shubham Sarangi pour marquer de la tête.

🔄🔄 #OFCBFC #WeAreBFC https://t.co/21xctHwtmD

– Vighnesh Menon (@VighneshMenon31) 17 décembre 2020

Odisha s’est procuré deux énormes occasions à la 61e minute, lorsque Shubham Sarangi a délivré un centre à ras de terre à Gaurav Bora, dont la première frappe a été bloquée par la foule et dont le suivi a été dévié puis repoussé par Gurpreet Singh Sandhu.

Sept minutes plus tard, Udanta Singh se hisse sur le flanc droit et adresse un ballon à Erik Paartalu à l’entrée de la surface, mais sa première tentative est bien repoussée par Arshdeep Singh.

Cependant, c’est l’Odisha FC qui a égalisé à la 71e minute, lorsque Steven Taylor s’est retrouvé au second poteau sur un coup franc de Jerry Mawihmingthanga, et qu’il l’a repoussé.

Enfin, l’objectif vient de #OdishaFC

– Axel Blaze (@axelblazelove) 17 décembre 2020

Cependant, huit minutes plus tard, Cleiton Silva a redonné l’avantage à Bengaluru en écrasant le licenciement de Deshorn Brown.

Cleiton Silva… Plutôt Late On Silva. J’ai raison, les gars ?

…Les gars ?

…Les gars ?

– M. GTM (@gtmspeaks) 17 décembre 2020

Le Bengaluru FC a donc remporté une autre victoire cruciale.

ODISHA FC

Point de discussion clé

La pression est vraiment là

Avec un seul point en cinq matches, l’Odisha FC savait qu’il lui faudrait bientôt commencer à gagner.

Les Guerriers Kalinga se sont trouvés sous pression au début, mais ils ont pu se sentir un peu lésés lorsque l’arbitre assistant a refusé la finition de Diego Maurício pour un hors-jeu litigieux. Cependant, Odisha n’a pas réussi à gagner la bataille au milieu de terrain et ils se sont retrouvés avec un but de retard à la pause, Bengaluru ayant réussi à contrôler le rythme du match.

La deuxième mi-temps a cependant été beaucoup plus animée, car ils ont commencé à pousser plus d’hommes vers l’avant et ont trouvé un peu de joie sur les ailes, surtout après que Bengaluru soit passé en défense. Ils ont commencé à menacer beaucoup plus sur les coups de pied arrêtés et ont finalement égalisé sur un coup franc. Cependant, ils n’ont pas réussi à maintenir la pression dans le dos et ont fini par céder à nouveau pour défaire leur bon travail.

J’espère que nous gagnerons au moins un match cette saison. 😩

– Pratyush Das (@pratyushdas130) 17 décembre 2020

Ainsi, malgré une autre bonne performance, l’Odisha FC a encore perdu. Le manque de points et de victoires signifie certainement qu’il y a une certaine pression autour de Stuart Baxter.

Évaluation des joueurs

Arshdeep Singh (6), Shubham Sarangi (5), Steven Taylor (6.5), Jacob Tratt (5.5), Hendry Antonay (5), Vinit Rai (5.5), Gaurav Bora (5), Cole Alexander (6), Jerry Mawihmingthanga (6.5*), Manuel Onwu (5.5), Diego Maurício (6)

Subs : Nanda Kumar (5), Marcelinho (5)

BENGALURU FC

Point de discussion clé

La traînée continue

Le Bengaluru FC avait remporté deux de ses trois derniers matchs, donc les choses commençaient à bien se passer pour eux – et ils se sont encore améliorés aujourd’hui.

Les Blues ont entamé la première mi-temps sur une note positive, se créant plusieurs bonnes occasions de marquer dans les dix premières minutes, mais n’en prenant aucune. Ils ont dû résister à une avalanche d’occasions pour leurs adversaires par la suite, mais ils ont ensuite commencé à contrôler le match, Dimas Delgado jouant un rôle plus important au milieu de terrain. Tout s’est déroulé sans encombre pendant le reste de la mi-temps, surtout après l’ouverture du score par Sunil Chhetri.

Ils auraient voulu une simple deuxième mi-temps pour voir la victoire, mais tout cela est passé par la fenêtre lorsque Ashique Kuruniyan est sorti blessé. Cela a obligé Carles Cuadrat à passer en défense et son équipe a perdu beaucoup de son élan offensif sur le flanc gauche. Finalement, cela a permis à Odisha d’égaliser. Mais cela semble avoir stimulé Bengaluru, qui effectue des changements positifs et reprend rapidement l’avantage.

Notre petit casse-tête passe à autre chose. Le plus grand, le suivant. #WeAreBFC #OFCBFC

– Le blues du Bloc Ouest (@WestBlockBlues) 17 décembre 2020

Ils ont ainsi remporté une nouvelle grande victoire, avec trois points en plus.

Évaluation des joueurs

Gurpreet Singh Sandhu (6.5), Harmanjot Khabra (7), Pratik Chaudhari (6), Juanan (6.5), Ashique Kuruniyan (7), Suresh Singh Wangjam (7), Erik Paartalu (6.5), Dimas Delgado (8*), Cleiton Silva (7.5), Kristian Opseth (4.5), Sunil Chhetri (7.5)

Subs : Fran González (5), Udanta Singh (6), Amay Morajkar (5) Deshorn Brown (6), Thongkhosiem Haokip (N/A)

Sunil Chhetri

Si vous cherchez le mot “evergreen” sur Google, le nom de Sunil Chhetri devrait absolument apparaître.

L’attaquant de 36 ans ne montre aucun signe de ralentissement, car il continue à travailler extrêmement dur à l’avant pour la cause de son équipe. Ce soir, il a ouvert le score d’une tête plongeante, marquant un but dans la défense de l’Odisha FC. Il a même dû se glisser dans le rôle d’arrière gauche pendant quelques minutes lorsque Ashique est parti, et il a excellé là aussi.

11 – A 170 cms, @ chetrisunil11 est l’un des plus courts grévistes de la @IndSuperLeague. Depuis @bengalurufcLes débuts de l’Union européenne dans la #ISL en 2017-18, le capitaine indien a marqué 11 buts de la tête, le plus grand nombre de joueurs de l’ISL ayant la tête. Prolifique. #OFCBFC #LetsFootball #HeroISL pic.twitter.com/aGWFskVdof

– OptaJeev (@OptaJeev) 17 décembre 2020

Le capitaine indien a eu besoin de 30 touches pour se créer 2 chances, gagner 2/3 de ses duels aériens et marquer avec son seul tir au but.

Encore une autre performance clinique.

Ce que cela signifie :

Le Bengaluru FC remonte à la 3e place grâce à la première passe décisive de Deshorn Brown, tandis que l’Odisha FC reste à la 10e place. Le but de Sunil Chhetri signifie qu’il est devenu le premier Indien à atteindre 50 engagements dans l’histoire de l’ISL avec 42 buts et huit passes décisives.

Statistiques de courtoisieSofascore.com

Cet article a été rédigé par Neel Shelat et traduit par LesChaussuresdeFoot.com. Les produits sont sélectionnés de manière indépendante. LesChaussuresdeFoot.com perçoit une rémunération lorsqu’un de nos lecteurs procède à l’achat en ligne d’un produit mis en avant.