Menu Fermer

Steven Gerrard ne blâmera pas la distraction des coronavirus pour sa défaite

Steven Gerrard a refusé d’utiliser la panique du coronavirus comme excuse après que les Rangers aient été laissés devant une sortie de la Ligue européenne.

Le patron de l’Ibrox a admis avoir passé la journée précédant le huitième de finale de son équipe contre le Bayer Leverkusen, le géant de la Bundesliga, à suivre les dernières mises à jour.

Mais il insiste sur le fait que les inquiétudes concernant la pandémie ne sont pas à blâmer après avoir vu le Gers s’effondrer 3-1 à Ibrox.

Il a dit : “J’ai écouté beaucoup de bruit aujourd’hui.

“Ai-je craint que le jeu n’ait pas lieu ? Pas plus tard que ce matin, en m’entretenant avec Ross Wilson (directeur sportif des Rangers) en arrivant. Nous attendions le signe de tête que tout allait se dérouler normalement.

“Mais nous l’avons découvert assez tôt, donc cela n’a pas affecté la préparation ou l’état d’esprit. Nous ne pouvons pas chercher cette excuse.”

Le penalty de Kai Havertz sanctionné par la VAR juste avant la mi-temps et un but de l’international chilien Charles Aranguiz en seconde mi-temps ont permis à l’impressionnante équipe de Peter Bosz de prendre les commandes.

La tête de George Edmundson a fait naître l’espoir que les Rangers puissent mener à bien une autre mission de sauvetage remarquable, après avoir repoussé deux coups de pied arrêtés pour assommer Braga au tour précédent, mais ils ont été anéantis par l’effort tardif de Leon Bailey.

Les hommes de l’Ibrox devront donc gravir une énorme montagne lors de l’affrontement à huis clos qui aura lieu la semaine prochaine à BayArena.

Les chefs de Leverkusen doivent s’entretenir avec les autorités locales dans les jours à venir, tandis que les dirigeants de l’UEFA organiseront un sommet réunissant les 55 nations membres pour décider de la poursuite de la compétition européenne.

Bosz a réitéré son appel pour que le tournoi soit suspendu jusqu’à ce que la crise passe, mais Gerrard admet qu’il n’est pas en position de faire des demandes après avoir vu son équipe s’effondrer à domicile en Europe pour la première fois sous sa direction.

Il a dit : “Il semble que beaucoup de gens prennent actuellement des décisions pour annuler ou modifier la situation.

“En ce moment, on nous dit que le match se déroule à huis clos, alors nous allons faire ce qu’on nous dit et écouter l’UEFA et faire ce que nous devons faire.

“Ce n’est pas génial. Aucun joueur ou manager ne veut voir un match, ou même assister à un événement sportif, à huis clos.

“J’ai regardé une partie de Man United aujourd’hui et ça ne me semblait pas correct. Heureusement, le match Old Firm du week-end a lieu, m’a-t-on dit, avec le public présent.

“Je peux comprendre l’opinion de Peter car je pense que personne ne veut voir le reste de la compétition à huis clos – ou voir des équipes décider de se retirer.

“Mais je ne vais pas rester assis ici après une défaite 3-1 alors que Leverkusen a l’avantage et dire que le tournoi devrait être annulé. Ce n’est pas la bonne chose à dire.

“Je pense que tout ce que je veux dire, c’est que l’important, c’est que les gens, nous, soyons protégés contre ces situations. Ce virus se développe, il continue à se répandre, donc la première chose doit être la santé des gens. Mais j’espère que le football continue. Mais avant tout, la santé de chacun est plus importante.

“Le score est difficile pour nous, la défaite 3-1 à domicile est décevante.

“Il faut respecter l’opposition, une bonne équipe avec un bon style et de vrais individus de haut niveau.

“Nous étions trop respectueux dans les 45 premiers. Nous avions une bonne forme mais nous étions passifs, pas assez agressifs.

“J’ai eu ce que je voulais en deuxième mi-temps et nous les avons forcés à s’installer dans des zones et nous avons eu un certain succès.

“Mais le deuxième but que nous avons ensuite concédé est une arrivée en tête, en tête. Le troisième, je suis déçu, nous ne l’avons pas très bien défendu. C’est vrai (on se sent comme un tueur).

a déclaré Bozs : “J’espère que nous irons de l’avant pour la deuxième étape, mais je n’en ai vraiment aucune idée.

“C’est fou ces temps-ci de voir des matchs annulés, des matchs joués sans fans – ce que je ne comprends pas.

“Les fans doivent être là. Le football professionnel est pour les fans. Si nous jouons sans eux, alors ne jouez pas.”