Menu Fermer

Arteta “blessé” par la sortie d’Arsenal en Europa League

Le manager Mikel Arteta a révélé sa blessure après la chute d’Arsenal en Europa League aux mains de l’Olympiacos.

Le but de Youssef El Arabi dans les dernières minutes de la prolongation a permis aux Grecs de se qualifier pour les huitièmes de finale grâce à des buts inscrits à l’extérieur, après un match nul 2-2 sur l’ensemble des deux matches.

Les Gunners ont eu du mal à démarrer et se sont inclinés 2-1 dans la soirée, même si Pierre-Emerick Aubameyang pensait en avoir fait assez pour faire passer Arsenal en égalisant d’un coup de tête en deuxième période de la prolongation, après que la tête de Pape Abou Cissé ait fait basculer le match dans les 30 minutes suivantes.

Pierre-Emerick Aubameyang a manqué une occasion tardive pour Arsenal (John Walton/PA)

Aubameyang a ensuite gaspillé une occasion glorieuse d’épargner les rougeurs d’Arsenal après le but décisif d’El Arabi.

“Cela fait très mal”, a déclaré Mme Arteta. “Nous avions beaucoup d’espoir dans ce concours. C’était un excellent moyen pour nous de pouvoir aller en Europe et c’est une très belle compétition pour essayer de gagner.

“Je pense que nous avons fait beaucoup de choses positives dans le jeu. Je pense que nous avons créé suffisamment de chances pour gagner le jeu, mais si vous concédiez à nouveau deux coups de pied arrêtés dans une telle situation, vous vous mettiez dans le pétrin”.

Le gardien de but des Gunners, Bernd Leno, a concédé un corner bon marché sur lequel les visiteurs ont fait circuler le ballon, avant que El Arabi ne reprenne un centre de Giorgos Masouras pour tromper l’Allemand.

Sur la question de savoir si Leno aurait pu faire plus, Arteta a déclaré : “Oui, il aurait évidemment pu la mettre dehors, mais il y a alors une autre situation à défendre.

QUELLE DRAMA ! 🤯

El Arabi = héros de l’Olympiacos ⚽️#UEL pic.twitter.com/YLGtK1qOvs

– UEFA Europa League (@EuropaLeague) 27 février 2020

“Ce n’est pas seulement la première phase mais aussi la deuxième phase de ce coin que nous concédons et le joueur intervient et tape simplement dans le ballon dans la boîte de six yards, ce qui est inacceptable.

“C’est quelque chose que nous devons améliorer”.

Le patron de l’Olympiacos, Pedro Martins, pensait que son équipe avait obtenu tout ce qu’elle méritait.

“Je pense que contre Arsenal, nous avons eu deux matchs très difficiles contre un adversaire plus important”, a-t-il déclaré.

“Mais depuis le début de notre parcours européen en Ligue des champions jusqu’à aujourd’hui, nous avons mérité de passer – peut-être avons-nous mérité davantage grâce à notre match contre les Spurs (en phase de groupe de la Ligue des champions) et peut-être avons-nous obtenu ce que nous méritions aujourd’hui”.